Gilles Amzallag, sophrologie à Paris 11
Gilles Amzallag
Sophrologue à Paris 11

Sophrologie à Paris 11 (75011)

Sophrologie

La sophrologie est une méthode psychocorporelle qui permet de retrouver un bien-être au quotidien et de développer son potentiel.

Sophrologie

Conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo dans les années 60, cette méthode thérapeutique est inspirée de techniques occidentales (Psychanalyse, Hypnose, Neurologie, Relaxation Progressive...) et de pratiques orientales (Yoga, Zen...) 

Utilisée à l'origine dans un cadre médical, notamment dans la gestion de la douleur, la pratique de la sophrologie s'est depuis étendue à d'autres volets de l'activité humaine.

Son champ d'application est large, on peut le situer autour de 4 grands axes :

- L'amélioration du quotidien : gestion du stress, de la colère ou de la timidité, troubles du sommeil, difficultés d'apprentissage, manque de créativité...

- La préparation mentale : compétition sportive, examens scolaires, prise de parole en public, entretiens professionnels, accouchement...

- L'accompagnement de comportements pathologiques : phobies, addictions, pulsions...

- L'accompagnement d'un traitement médical : gestion de la douleur liée à une pathologie ou à son traitement (acouphènes, fibromyalgie, cancer...)

L'OBJECTIF DE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie vise l’acquisition rapide d’un état d’équilibre et d’harmonie entre le corps et l’esprit. Qualifiée de méthode «psycho-corporelle» elle mène à une meilleure connaissance de soi, tant sur le plan physique que sur le plan psychique. Elle mène surtout à une meilleure confiance en soi. Pour parvenir à ce gain de confiance, le patient va d’abord s’appuyer sur ses ressources propres, sur les souvenirs positifs de son passé. Ce travail sur ses ressources propres va permettre de vivre un présent plus harmonieux, débarrassé de certains nœuds, de certains blocages, mais il va permettre également de s’autoriser une projection dans le futur plus sereine.

 

Pour cela, le patient va s’entraîner d'abord à prendre conscience de son état interne, c’est -à-dire à «identifier» ses émotions et ses ressentis. Il va ensuite prendre conscience de ce qui est bon, de ce qui est bénéfique pour lui.

La sophrologie favorise ces prises de conscience successives. Celles-ci permettent en effet au patient d'identifier et de verbaliser ses ressentis profonds, et parfois voilés.

C’est donc bien par une meilleure connaissance de soi, que la sophrologie permet finalement une meilleure confiance en soi.

 

Il est à préciser que, pour améliorer sa condition ou son bien-être, le patient doit avoir un rôle actif : la sophrologie est une méthode qui nécessite une pratique régulière. Les consultations en cabinet doivent finalement permettre au patient d’être autonome dans sa pratique au quotidien. Seule une pratique régulière permet à l’approche sophrologique d’être réellement efficace.

 

LES MOYENS DE LA SOPHROLOGIE

- La suggestion mentale : directement inspirée de l'hypnose, elle permet la visualisation positive, c'est-à-dire le fait d'imaginer, de se représenter mentalement des images, des souvenirs ou des situations futures, afin de créer ou de se remémorer des ressentis agréables.

Selon son intensité, la suggestion mentale peut déclencher des effets physiologiques identiques à ceux générés par la réalité.

De nombreuses études ont démontré les bienfaits de la suggestion mentale (ou visualisation positive) dans la prévention du stress ou de l'anxiété, dans certains processus de guérison, et dans la gestion de la douleur. Elle est particulièrement bien adaptée à la préparation d'un événement : compétition sportive, examen, prise de parole en public...

- La respiration contrôlée : inspirée du yoga, la respiration contrôlée est une respiration consciente et volontaire (contrairement à celle que nous pratiquons en permanence sans même nous en rendre compte)

Il existe plusieurs type de respiration contrôlée : par le nez ou la bouche, avec des temps d'apnée plus ou moins long... Mais dans tous les cas, la respiration contrôlée permet d'améliorer l'oxygénation du corps, de favoriser la concentration et de faciliter le contrôle de ses émotions. 

En sophrologie, on privilégie souvent la respiration abdominale, qui est plus profonde et plus régulière que la respiration thoracique.

La détente musculaire : directement issue de la Relaxation Progressive de Jacobson, la détente musculaire est engendrée par des contractions et des relâchements volontaires des chaînes musculaires. 

Elle permet de prendre conscience de ses tensions et de les diminuer.

Il est démontré aujourd'hui qu'il existe une interdépendance entre le degré de tension musculaire et le degré de tension psychique. Activer volontairement le relâchement musculaire permet donc de générer un relâchement mental.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.